« L'Afrique à venirDas Buch, Frankfurt und Schuldgefühle »