« So slam, so slamIntradenktös »